> Histoires vraies > Femme cherche femme > Patricia a rencontré Susanne

Femme cherche femme

Patricia a rencontré Susanne

Patricia (32 ans, Enseignante) de Dijon a rencontré Susanne (Femme d'affaires de 30 ans), de Mulhouse, par l'intermédiaire de gay-Parship. Patricia nous a envoyé son histoire par e-mail.

" Au bout de quelques tentatives infructueuses auprès de sites de rencontres en ligne, je suis tombée sur une annonce du site gay-Parship dans le journal : c'était intéressant de savoir qu'il y avait aussi des contacts de lesbiennes... Je ne voulais chercher aucune liaison à l'époque (stress des examens), pourtant j'ai trouvé le résultat de mon test si convaincant que j'ai continué à cliquer et aussitôt j'ai reçu des contacts que j'ai joints. Presque deux semaines étaient déjà passées ; certains e-mails n'étaient pas intéressants et ça ne marchait pas entre nous, malgré une forte compatibilité. Alors, nous décidions d'arrêter le contact... Ensuite, il y a eu Susanne. 70%. Pas mal.

Elle s'était tellement exprimée dans la rubrique ' Qui suis-je ? ' et j'ai eu l'impression qu'elle se référait à mes informations, et qu'elle se présentait déjà à moi comme une pièce manquante. Pour moi c'était le coup de foudre ! Donc, c'était déjà un bon début : elle était sérieuse et drôle à la fois, compréhensive, excentrique avec les pieds sur terre, à bien des égards totalement différente de moi et donc, d'autant plus fascinante. Ce que j'avais déjà remarqué, c'est qu'elle était une bonne auditrice : une qualité qui est très importante pour moi dans mes relations avec les autres ; elle parvenait à donner dans ses messages beaucoup de détails sur mon profil.

Nous nous envoyions des messages régulièrement tous les (deux) jours, on a échangé des photos (malheureusement elle m'en a envoyé deux, où elle semblait totalement différente), ensuite on s'est appelée : la première fois pendant trois heures. Quatre semaines après le premier contact nous nous sommes rencontrées à Besançon, presque à mi-chemin entre Mulhouse et Dijon, où je venais juste de déménager. D'abord j'étais nerveuse quand nous nous sommes retrouvées vraiment face à face (en réalité, elle mesure 1,80 mètre; mais elle est très menue...). En revanche, Susanne était, comme elle m'a raconté plus tard, très stressée avant la rencontre et elle a demandé du soutien à ses amis.

D'abord nous avons erré sans but dans la ville, nous avons trouvé un café, nous avions besoin d'un endroit chaud. Une petite balade dans des lieux culturels a été d'une grande aide. Cela a permis de détourner l'attention sur d'autres sujets.

Seulement tard le soir, après que nous nous soyons détendues dans une ambiance de flirt, nous nous sommes séparées - après un intense premier baiser sur un trottoir à Besançon. A cette occasion j'ai apprécié pour la première fois la belle perspective que la vie m'offrait à côté de ma compagne ! Hélas, ce qui est naturel pour un couple hétérosexuel suscite toujours une attention désagréable à l'égard des compagnons homosexuels. Une semaine plus tard j'avais déjà acheté une carte d'abonnement de train que j'utilise fréquemment depuis ! "

Patricia (32 ans), Enseignante

 

Les prénoms ont été modifiés.

Testez gayParship gratuitement

Je suis :
Je cherche :

Les CGV et la politique de protection des données s’appliquent. En étant membre non payant, vous recevez régulièrement des offres concernant les abonnements payants et d´autres produits de PE Digital GmbH par e-mail (la désinscription est possible à tout moment).

Error with static Resources (Error: 418)